Encadrer, un métier impossible?

By Frederik Mispelblom Beyer

Livre de chevet autant que boussole pour gros temps, cet ouvrage affronte et dénoue tout ce qui rend si insaisissables les contours et le contenu concret de l'activité d'encadrement.
Difficile en effet d'y voir clair, d'autant que los angeles succession des « modes managériales » brouille les cartes : l. a. plupart des ouvrages prétendument orientés vers les pratiques et los angeles recherche d'efficacité s'éloignent gaillardement de los angeles réalité du terrain, par idéologie ou merchandising d'un énième « proposal » vendeur...
Rien de plus salubre et instructif donc que cette plongée dans l'univers de l'encadrement en actes. Fruit de vingt années d'enquêtes, ce livre aussi rigoureux que plaisant à lire dégage les grands déterminants d'un métier pas tout à fait comme les autres, mais dont los angeles compréhension contribue à éclairer tous les autres.
Prenant le contre pied des discours fatalistes (on ne peut rien changer, soyons du côté des plus forts et de los angeles mise en oeuvre du « nouveau administration ») ou rageurs (tous unis contre, et vivement que tout cela casse !), ce livre s'inscrit dans los angeles standpoint d'une éthique de los angeles responsabilité personnelle.

Frederik Mispelblom Beyer est professeur de sociologie à l'université d'Evry, chercheur au Centre Pierre Naville.

Entre le marteau et l'écume. Encadrer c'est ferrailler. Encadrer : c'est se « débrouiller » entre l. a. pression d'en « haut » et celle d'en « bas ». Au coeur des batailles d'orientations. Encadrer : c'est tenter de dire ce qu'on fait et où l'on va. Encadrer : c'est tenter d'unifier les orientations du travail. Encadrer : c'est tenter d'élaborer des compromis productifs. Des actes de parole aux paroles en actes. Encadrer : c'est mettre des orientations dans des cadres opérationnels. end générale : un métier very unlikely ?

Show description

Quick preview of Encadrer, un métier impossible? PDF

Best Leadership books

The Notes: Ronald Reagan's Private Collection of Stories and Wisdom

Ronald Reagan left in the back of a legacy that the US willnever disregard. Now, during this extraordinary number of his such a lot intimatethoughts, his favourite quotations through others, and his personal so much collectiblejokes, all culled from a newly disclosed set of private notecards he keptthroughout his existence and profession, enthusiasts and admirers of the 40th presidentwill discover a particular window of perception into the soul of an American icon.

The Hard Thing About Hard Things: Building a Business When There Are No Easy Answers

Ben Horowitz, cofounder of Andreessen Horowitz and one among Silicon Valley's Most worthy and skilled marketers, deals crucial recommendation on development and working a startup—practical knowledge for handling the hardest difficulties enterprise college doesn’t conceal, in response to his renowned ben’s weblog. whereas many folks speak about how nice it's to begin a enterprise, only a few are sincere approximately how tricky it really is to run one.

One-on-One With Andy Grove: How to Manage Your Boss, Yourself, and your Coworkers

One-on-One With Andy Grove: how you can deal with Your Boss, your self, and your Coworkers

Personality Politics?: The Role of Leader Evaluations in Democratic Elections

Character Politics? assesses the position that electorate' perceptions and reviews of leaders play in democratic elections. The publication offers facts from an array of nations with diversified ancient and institutional contexts, and employs cutting edge methodologies to figure out the significance of leaders in democracies around the globe.

Additional resources for Encadrer, un métier impossible?

Show sample text content

Mais il faut entendre cette différence subtile entre « faire le travel des questions stratégiques importantes » une fois tous les trois mois et « aborder tous ses petits soucis » tous les quinze jours pour comprendre, là encore, les clivages décisifs qui peuvent exister au sein de rituels qui ne sont analogues qu’en apparence. Savoir « ce qui se passe vraiment » peut se faire aussi d’une manière qui semble plus informelle, mais qui est en réalité tout aussi ritualisée, analysée et théorisée que les entretiens de training proprement dit : prendre le café avec ses collaborateurs, organiser de temps en temps des « petits déj’avec eux », pour discuter « à bâtons rompus » dans le yet avoué que les gens « se lâchent » et disent tout haut ce qui dans les réunions plus officielles reste pensé tout bas.

Bourdieu P. , Passeron J. -C. , Les Héritiers, Paris, Éditions de Minuit, 1970. Bourret P. , Les cadres de santé, le travail de lien invisible, Seli Arslan, 2006 Boussard V. , Craipeau S. , Drais E. , Guillaume O. , Metzger J. -L. , Le Socio-manager, Paris, Dunod, 2002. Boussard V. , Mercier D. , Tripier P. , L’Aveuglement organisationnel, ou remark lutter contre les malentendus, Paris, CNRS Éditions, 2004. Boutet J. , « Le travail et son dire », in Paroles au Travail, Boutet J. (dir), Paris, L’Harmattan, 1995.

Cette étiquette lui donnait le droit de traverser le canal de Suez pour aller se faire démonter en Inde. Suite à une décision de Justice, l’étiquette du porte-avions swap et devient « épave flottante ». Ce changement de mots imposé par l. a. Justice et ayant l. a. strength des lois derrière lui, oblige le bateau à faire demi-tour pour se faire démonter à Brest. Nous nous sommes déjà arrêtés sur le mot de « locomotive » souvent hireé pour définir les managers, leaders supposés tirer leurs troupes en avant.

Selon les moments, les lieux et les interlocuteurs, il faut être tantôt détendu et apte à faire des concessions, ou au contraire à donner le swap et à taper du poing sur los angeles desk. S’il existe aujourd’hui encore des lieux où le climat social est serein, où le discussion social se maintient et où l. a. paix d’entreprise règne, cela devient de plus en plus infrequent, les encadrants sont souvent sur l. a. brèche et s’activent sans relâche, notamment pour garder leur position. Les encadrants ne doutent certainement pas du fait qu’ils travaillent.

En employant le terme de « place », et non celui de « fonction », on veut souligner l’idée que los angeles « position » de l’encadrement, que son lifestyles même, est mouvante, changeante et parfois éphémère : aucune « fonction naturelle » ne l’appelle, elle ne doit son life qu’aux rapports sociaux et historiques qui caractérisent un definite nombre d’entreprises. Ce terme évoque aussi le caractère souvent ponctuel de l’activité d’encadrement dans los angeles carrière d’un cadre : on l’exerce quelques années dans des postes « opérationnels », puis elle disparaît ou presque dans des postes « fonctionnels », puis elle réapparaît quand on est chargé de mener à bien un projet pour un temps donné, and so forth.

Download PDF sample

Rated 4.65 of 5 – based on 42 votes